Nicole, Pierre (1625-1695)

Né à Chartres en 1625, Pierre Nicole est venu à Port-Royal des Champs dans les années 1650, à l’instigation de plusieurs de ses connaissances liées à l’abbaye, dont une parente, l’abbesse Marie des Anges Suireau. D’abord maître en humanités aux Petites-Ecoles, il participe aux travaux collectifs des Messieurs, dont la préparation des fameuses Provinciales de Pascal. Il est souvent considéré comme le second d’Arnauld, avec lequel il rédige entre autres La Logique dite de Port-Royal (1662) et La Perpétuité de la foi (1669). Excellent moraliste, il rédige des Essais de morale dont les rééditions furent innombrables aux XVIIe et XVIIIe siècles.[[Source: Thérèse Monthéard, « Quelques personnages illustres… », Chroniques de Port-Royal, 54, 2004.]]